home > L’allergie aux pollens > Une maladie des temps modernes

Une maladie des temps modernes

Pollution, réchauffement climatique, mondialisation, stress… De grands phénomènes liés à notre époque ont pour effet collatéral d’augmenter le risque d’allergie aux pollens.

 

Les conséquences du changement climatique

Le réchauffement climatique influe directement sur l’augmentation de l’allergie aux pollens observée durant les dernières décennies. En effet, les périodes « douces » de l’année commençant plus tôt et finissant plus tard et les plantes poussant plus vite, la durée des saisons polliniques et la quantité de pollens dans l’environnement augmentent.

 
 

La mondialisation apporte de nouveaux allergènes…

Des herbes qui n’existaient pas dans certaines régions se développent, des arbres sont importés pour l’ornementation dans des pays où ils ne poussent pas naturellement, l’accès à des plantes exotiques se banalise, les échanges commerciaux s’intensifient, les voyages se démocratisent… Conséquences de ces mouvements : aujourd’hui, nous sommes exposés à toute une gamme de nouveaux allergènes, substances qui déclenchent ou augmentent les risques d’allergie.

 
 

La pollution de l’air, un facteur aggravant

HR-sick adult(12)

La pollution de l’air, en particulier par l’automobile ou l’activité industrielle, accroît le risque de développer une allergie. Elle fragilise les muqueuses nasales et augmente la réactivité des voies respiratoires aux allergènes. Elle accroît également le potentiel allergénique des allergènes présents dans l’air : les particules de pollution « collent » aux pollens et en modifiant leur structure de surface, les rendent plus allergisants et plus inflammatoires pour les voies aériennes1 2

 
 

Le stress, un autre “polluant” pour l’esprit et le corps

De récentes études montrent que le stress, par son effet néfaste sur l’immunité et sur les systèmes de protection de l’organisme contre l’inflammation est associé à un risque augmenté de rhinite et d’asthme allergiques.

 


[1] Mösges R, Klimek L, Today’s allergic rhinitis patients are different: new factors that may play a role. Allergy 2007: 62: 969-975
[2] D’Amato, G., Cecchi, L., Bonini, S., Nunes, C., Annesi-Maesano, I., Behrendt, H., Liccardi, G., Popov, T. and Van Cauwenberge, P. (2007), Allergenic pollen and pollen allergy in Europe. Allergy, 62: 976–990