home > Les allergies respiratoires

L’ESSENTIEL SUR LES

ALLERGIES RESPIRATOIRES

L’allergie respiratoire est un dysfonctionnement du système immunitaire, conduisant l’organisme à réagir de manière excessive au contact de substances inoffensives présentes   dans l’air. Elle s’exprime par des inflammations du nez, des yeux et des bronches.

 

Une réaction excessive du système immunitaire

HR-sick adult(12)

Dans le processus allergique, des cellules du système immunitaire se mettent à réagir de manière disproportionnée à une substance -pourtant inoffensive- qu’elles tiennent pour ennemie. Comme elles le feraient contre un virus, elles fabriquent des anticorps dirigés spécifiquement contre cet «  allergène » qui dès lors, susciteront la libération de molécules inflammatoires, comme l’histamine, à chaque exposition.

 

 

Nez, yeux, bronches : les « victimes » des allergènes respiratoires

Présents dans l’air, les principaux allergènes respiratoires sont les acariens, les pollens, les poils d’animaux et les moisissures. Inhalés, ils provoquent des réactions inflammatoires au niveau du nez, des yeux, de la gorge et des bronches. Les principales maladies allergiques respiratoires sont la rhinite et l’asthme allergiques.

 

 

garcon1

 

L’allergie respiratoire,  n°1 des allergies

Les allergies respiratoires sont les allergies les plus fréquentes en Europe. La rhinite allergique concerne 400 à 500 millions de personnes dans le monde1-2.

En France, jusqu’à 1 adulte sur 3 en serait atteint ! 3


[1] Bousquet J. Khaltaev N, Cruz AA, Allergic Rhinitis and its Impact on Asthma (ARIA) 2008 update (in collaboration with the World Health Organization, GA(2)LEN and AllerGen).Allergy. 2008 Apr;63 Suppl 86:8-160.
[2] Pawankar R, Canonica G, Holgate S, Lockey R. WAO White Book on Allergy 2011-2012. In Edition Milwakee, Wisconsin, USA: WAO 2011.
[3] Klossek J-M. Un tiers des adultes ont une rhinite allergique en France – Enquête INSTANT. Presse médicale 2009 ; 38 ; 1220-1229